American Winter de McDonald’s

Pour commencer l’année 2016, McDonald’s présente les deux nouveaux produits qui sortent à partir d’aujourd’hui le 26 janvier « American Winter ». L’agence TBWA Paris est chargée d’établir une communication publicitaire afin de promouvoir les produits en collaboration avec le réalisateur Ben Gregor (Moonwalk films). Trois spots vidéos sont crées en mettant en situation un consommateur qui parait être en danger soit par la présence d’un ours, un bâton de bois en guise de canne à pêche planté dans son pieds ou bien une douleur à cause d’une glissade sur un tronc d’arbre enneigé. Par la suite nous voyons le sujet penser au nouveaux produits que propose la chaîne de restauration rapide par conséquent il ne ressent plus aucune douleur ou peur.

 

Analyse d’un spot:

A travers ces trois spots télé on remarque toujours le même scénario, le problème pour commencer (la situation dangereuse que rencontre l’homme) puis la solution (présentation du nouveau produit).

Ici, la marque met son produit en avant grâce à une communication surtout récepteur puisque nous avons la présence d’un consommateur qui est mis en scène. On peut partir sur l’axe de la réussite psycho-affective car l’homme nous offre un spectacle du plaisir qu’il a, à se délecter du produit. En revanche on peut éventuellement évoquer une communication référent afin de valoriser le produit, comme nous pouvons voir en fin de spot.

Ce qui attire le spectateur dans un premier temps c’est l’action du personnage qui peut le surprendre.

Le lecteur souhaite connaître la fin du spot puisqu’il est intrigué par les sentiments du sujet (cris, gestes brusques, étonnement…) et l’histoire cela permet de retenir son attention.

L’approche est considérée comme humoristique grâce à l’action effectuée par le consommateur puis le décalage d’époque qu’on peut également remarquer à la fin du spot.

Au départ l’environnement parait assez froid, étrange, curieux à cause des couleurs froides notamment les dominantes de bleu et blanc. Cependant pour présenter le produit, nous nous retrouvons dans une atmosphère complètement opposé avec la dominance d’orange et rouge donc plutôt des couleurs chaude. Les couleurs chaudes mettent relativement bien le produit en avant et donne de l’appétence à celui ci.

Nous retrouvons la fonction phatique/ de contact, réelle envie de maintenir le contact entre l’émetteur et le récepteur, approche mystérieuse.

 Marie.C

sources: http://www.strategies.fr/support/video/1032132/tbwa-paris-pour-mcdonald-s-american-winter-janvier-0.html

http://www.cbnews.fr/marques/american-winter-les-mcdo-qui-rechauffent-avec-tbwa-a1025210

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s