Uber lance sa première campagne publicitaire

Uber France lance leur première campagne publicitaire pour leurs 4 ans. Dans leur campagne nous pouvons voir qu’il vise deux cibles : les clients et les conducteurs, pour cela une quinzaine d’affiches ont été déployées pendant 3 semaines et dans 11 villes de la France . Elles seront affichées dans les rues, les transports en commun, les gares et la presse. Uber comptabilise 1.5 millions d’utilisateurs, ils veulent agrandir leur clientèle pour leur première opération publicitaire. Ces prints ont été réalisés par l’agence Marcel. Donc, ils ont décliné leur campagne en 16 affiches qui dévoilent des situations différentes. Ces visuels répondent aux critiques reçus par Uber après l’accusation de concurrence déloyale des taxis.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Analyse des prints :
Dans ces visuels la marque a mis en avant les nombreux services d’Uber comme « payer le trajet à plusieurs » avec le groupe d’amis rentrant de soirée, « commander un chauffeur dans plus de 10 villes en France » avec les trois hommes habillés d’un beret ou bien « des véhicules disponibles 24h/24 et 7 jours sur 7 » avec une drag-queen voyageant la nuit.
On peut voir que le leader des VTC se distingue en parlant que l’expérience des clients, il ne cite jamais leur application, de voiture, ni de taxi. La marque est connue de tous donc il n’a plus besoin d’afficher leur logo.

Uber a aussi créé des affiches pour leurs conducteurs, afin d’inciter de nouveaux individus à changer de vocations et d’entrée dans le réseau de la marque.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Marina.F

Sources : http://www.strategies.fr/creations/campagnes/1035518/marcel-pour-uber-uber-et-moi-mars-0.html
http://lareclame.fr/marcel-uber-4ans-148339
http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2016/03/09/32001-20160309ARTFIG00086-pour-sa-premiere-publicite-en-france-uber-troque-son-costume-contre-des-berets.php
http://www.leparisien.fr/voyages/uber-devoile-sa-premiere-campagne-de-pub-en-france-09-03-2016-5614357.php

« Générations heureuses » des magasins U

Le dimanche 6 Mars 2016, les magasins U révèlent leur nouveau spot « Générations heureuses »en télévision sur les chaînes nationales . Cette campagne publicitaire revendique l’idée de faire « un commerce différent qui se veut bénéfique à tous ». L’enseigne a fait appel à TBWA Paris pour un film réalisé par Frédérik Bond pour Sonny. On y voit des nourrissons dans une maternité reprenant en chœur l’air de la chanson « La vie en rose » d’Édith Piaf grâce à leur cris habilement associés. la campagne sera renforcée par la suite par un dispositif multicanale (renfort catch-up, vidéo on-line particulièrement youtube et réseaux sociaux).

Analyse du spot:

Système U présente un spot TV en communiquant sur les consommateurs. La marque montre volontairement la génération future qui est importante selon elle.  Pour interpeller l’attention des spectateurs, l’agence a voulu créer la surprise avec des cris puissants et forts émits par des bébés. Cela peut choque,  questionner le lecteur de la campagne.  On observe une réelle histoire tous au long du spot avec des plans qui se suivent ainsi on va retenir le spectateur.

On rencontre une fonction phatique au travers de la publicité car le message a pour objectif d’entretenir la communication, maintenir le contact entre l’émetteur et le récepteur. C’est une approche complétement mystérieuse. Afin de suggérer, on peut distinguer une figure de rhétorique tel que l’allitération c’est une répétition d’un son qui peut suggérer un sentiment. Ce procédé utilise la musicalité et notamment un titre connu pour intensifier l’effet.

Marie.C

Sources: http://www.strategies.fr/support/video/1035329/tbwa-paris-pour-les-magasins-u-generations-heureuses-mars-0.html

http://www.cbnews.fr/marques/les-magasins-u-voient-la-vie-en-rose-avec-tbwa-a1026297

http://www.ladn.eu/actualites/magasins-reaffirment-leur-vision-commerce,article,30502.html

http://www.lsa-conso.fr/systeme-u-interpelle-les-jeunes-parents-dans-sa-nouvelle-publicite-video,233316

Nespresso par TBWA Paris

Nespresso dévoile sa campagne publicitaire entièrement dédiée au marché professionnel. Réalisé par l’agence TBWA Paris, en début d’année 2016, l’entreprise présente un visuel qui emprunte aux codes du luxe de Nespresso. On remarque la machine et une capsule au premier plan, cette dernière étant mise en scène à la manière d’un pièce de monnaie glissée dans un distributeur automatique. La marque souhaite montrer qu’il existe une alternative au distributeur automatique avec l’existence d’un service à partir de 32 centimes. La campagne est présente dans les titres dédiés aux entreprises, quotidiens nationaux et ressources humaines afin de toucher une cible totalement professionnelle.

Analyse du support print:

La marque Nespresso utilise une communication référent, en mettant en scène son produit pour le valoriser au travers de ses qualités intrinsèques. On peut identifier l’axe de la mise en scène et l’effet de sublimation puisqu’ici l’objectif est de transformer l’objet en star.

Ce qui va attirer l’attention est la position du produit, au premier plan sur un fond noir qui va l’isoler du décor. La machine se trouve en plan médian et en 3/4, on parle de construction axiale cela va dynamiser l’annonce dans sa lecture. Afin de retenir l’attention du spectateur, l’agence emploie le noir et le blanc, deux couleurs qui vont se contraster entre elles. La mise en lumière du produit lui donne un côté luxueux, classe, élégant car on distingue ses courbes.

Nous pouvons observer une fonction conative grâce à la présence du « vous » et ici le message va agir sur le récepteur, on va provoquer chez l’interlocuteur une menace. On constate la présence d’un métaphore, elle permet la comparaison avec un distributeur automatique.

Marie.C

redimag3e.php

sources: http://www.strategies.fr/support/image/1035088/tbwa-paris-pour-nespresso-vous-pouvez-trouver-moins-bon-mais-ca-risque-d-etre-plus-cher-mars-0.html

Nespresso investit le marché professionnel avec TBWAParis

 

La réponse de Burger King à McDonald’s

La semaine dernière le célèbre fast-food McDonald’s se moquait de son plus grand concurrents Burger  King puisque McDonald’s a montré qu’ils étaient beaucoup plus présent en France que leur concurrents : « McDonald’s plus proche de vous ».
Round 2 entre les deux géants du fast-food, Burger King répond a son rival 5 jours après la diffusion sur les réseaux sociaux de la vidéo taclant leur enseigne.

En effet, dans cette nouvelle vidéo Burger King affirme à leur rival qu’il n’ont pas beaucoup de restaurant en France. Mais il revendique que leur marque à de nombreux  fans prêts à faire des kilomètres pour manger un de leur célèbre Whopper.

Analyse de la vidéo :
La vidéo de Burger King reprend le début du spot de McDonald’s c’est à dire que des automobilistes croisent deux panneaux directionnel, le premier indiquant la direction d’un McDrive à 5 km et l’autre la direction d’un Burger King Drive à 258 kilomètres. Mais la réponse de Burger King montrant une voiture qui prend finalement le chemin de l’un de ses restaurants. Mais ces automobilistes s’arrète  même chez McDonald’s prendre un café puisqu’ils ont 258 kilomètres à faire.

Cette rivalité entre McDonald’s et Burger King ne fait que commencer puisqu’en 2016 l’arrivée de l’Américain Five Guys est attendue en France.

Marina.F

Sources : http://lareclame.fr/tbwaparis-mcdonalds-mcdriveking-147138
http://www.20minutes.fr/insolite/1796279-20160229-video-reponse-cinglante-burger-king-mcdonald
http://www.ledauphine.com/france-monde/2016/02/29/la-reponse-de-burger-king-a-mcdonald-s

DDB Paris pour les 70 ans de l’Equipe

L’agence DDB Paris répond à la demande du journal qui fête ses 70 ans d’existence. Ces trois supports print seront diffusés à partir d’aujourd’hui, le 25 février 2016 en presse quotidienne, en 4×3 dans le métro parisien,sur les réseaux sociaux. L’Equipe informe sur toute l’actualité sportive française et internationale. Mais au delà du sport, le quotidien joue aussi un rôle dans l’éducation. C’est le message que DDB veut faire passer au travers de sa nouvelle campagne d’affichage. Parce qu’en suivant l’actualité sportive avec l’Equipe, on peut développer ses connaissances sur le corps humain, les villes internationales, les langues étrangères… On a la présence de la signature « L’Équipe, votre quotidien depuis 70 ans » sur chaque affiches. Un hashtag #JaiApprisAvecLEQUIPE est crée pour l’occasion et réunit les messages et réactions à propos de cette campagne.

Analyse d’une affiche:

Le journal établit une communication émetteur, l’information émise ici est centrée sur les bien-faits d’une lecture du quotidien. Sa compétence en matière de culture fait de la marque la référence, il donne une image spécialiste et il y a une valorisation à travers des références. On observe une disposition ordonnée, une construction étudiée et des lignes de forces qui dynamisent l’affiche. On trouve des caractères gras  visibles de taille moyenne et qui contrastent avec le fond. Le regard du lecteur est d’abord dirigé au centre, sur l’essentiel de l’information puis sur la légende, cela lui permet de comprendre l’affiche enfin il remarque la signature du journal en haut à droite.

Au travers de ses affiches, l’Équipe utilise une fonction métalinguistique puisqu’il montre, explique et démontre. C’est une campagne qui a un ton assez pédagogique. On trouve la présence d’une métaphore, la figure va permettre la comparaison entre ce que les gens apprennent à l’école et ce qu’ils apprennent en lisant le quotidien.

Marie.C

sources: http://www.strategies.fr/support/image/1034640/ddb-paris-pour-l-equipe-campagne-pour-les-0-ans-fevrier-0.html

http://www.ozap.com/actu/-l-equipe-s-offre-une-campagne-de-pub-pour-ses-70-ans/491254

http://www.ladn.eu/actualites/ddb-fete-70-ans-equipe,article,30333.html

La campagne d’affichage de DDB pour les 70 ans de l’Equipe

http://www.cbnews.fr/medias/l-equipe-fete-ses-70-ans-avec-ddb-a1026093

McDonald’s – le panneau directionnel

McDonald’s tacle son plus grand concurrent Burger King dans sa nouvelle campagne destinée à être publier sur les réseaux sociaux. En effet, l’enseigne est bien plus présent en France que son concurrent puisque nous comptons plus de 1000 McDrives contre 20 Burger Kings drives. Alors, McDonald’s a décidé de jouer sur son avantage et s’est permis un coup d’éclat. Pour communiquer cet avantage, la marque a présenté des panneaux directionnels sur le bord d’une route à côté de Brioude  en Haute-Loire, une ville de 6 700 habitants. Sur l’un des panneaux, le plus petit montre le McDrive le plus proche qui se trouve à 5 kilomètres. Alors que sur le second, le plus grand montre la direction à prendre pour trouver le Burger King le plus proche, sauf qu’il se trouve à plus de 258 kilomètres soient environ 5 heures de route. De plus, pour montrer la direction de son concurrent, le panneau mesure plus de 20 mètres de haut. Dans la vidéo, nous pouvons remarquer la réaction des personnes passant devant les panneaux directionnels, les personnes ralentissent et regardent les panneaux.
Cet évènement que McDonald’s a mis en place n’a duré que 48h, le temps de tourner le spot publicitaire.

Le spot vidéo créer par TBWA Paris est un clin d’œil entre les deux géants de la restauration rapide. Cette campagne peut faire référence à la guerre entre Coca-Cola et Pepsi aux États-Unis. McDonald’s a voulu mettre en avant la proximité géographique et affective aussi qu’ils ont avec leurs consommateurs.
Après ce tacle de McDonald’s, la marque attend un retour de son rival Burger King.

Marina.F

Sources : http://www.strategies.fr/creations/campagnes/1034644/tbwa-paris-pour-mcdonald-s-le-panneau-directionnel-fevrier-0.html
http://lareclame.fr/tbwaparis-mcdonalds-mcdriveking-147138
http://www.gqmagazine.fr/pop-culture/news/videos/mcdonald-s-envoie-un-tacle-a-burger-king/22296
http://creapills.com/mcdonalds-tacle-burger-king-proximite-20160224

Mikado Kiss par Jésus et Gabriel

A l’occasion de la St Valentin, Mikado décide de sortir un spot publicitaire qui incite aux consommateurs de réaliser le défi. L’agence Jésus et Gabriel est donc chargée de cette campagne apparut début février sur les écrans. Au travers de cette campagne nous avons une répétition du mot « Kiss ». La marque joue sur celui-ci afin d’amplifier le message.

Analyse du spot publicitaire:

A travers ce spot, l’agence met en place une communication qui se focalise sur les consommateur mais surtout sur le produit. On peut parler d’une communication référent en lien quand même avec une communication récepteur. On se trouve sur l’axe d’alliance, le produit entremetteur, il va permettre d’unir les couples de son utilisation.

Le fond musical va apporter une ambiance douce, chaleureuse. Nous avons une absence de parole ce qui permet au lecteur de se focaliser essentiellement sur le message. On va être attiré par l’alternance des images, des plans qui créer du rythme et permet de couper le spot en plusieurs parties. Mikado utilise des couleurs propre à la marque et au produit. Le téléspectateur va pouvoir se retrouver au travers des séquences.

Nous retrouvons une fonction plutôt phatique ou de contact car le message diffusé dans la campagne a pour objectif d’entretenir la communication. On accompagne le récepteur dans sa lecture du message.

Au travers du spot télé, nous distinguons une anaphore par le biais du mot « Kiss » que l’on voit plusieurs fois. Ça facilite l’assimilation du message. La métaphore est présente afin de comparer les images avec le texte qui lui sont associées.

 

Marie.C

sources: http://www.strategies.fr/support/video/1033485/jesus-et-gabriel-pour-mikado-mikado-kiss-fevrier-0.html

Havas Paris pour Easy Cash

Easy cash fait appel à l’agence Havas Paris afin de sortir en février 2016, deux spots de 20 secondes. La marque d’achat et de vente de produits d’occasion souhaite montrer au travers de cette campagne les deux nouveaux services exclusifs: la garantie de 1 an et le rachat cash en points de vente. Afin de valoriser ces services, l’agence a choisi de faire parler les produits.

Analyse d’un spot:

La campagne établit sa communication exclusivement sur son produit, on parle de communication référent. Ici on se trouve sur un axe de la mise en scène avec l’effet gag où l’on retrouve le produit qui va avoir un potentiel comique, on met un sketch autour de lui, c’est un accessoire du rire.

On va retrouver une relation entre le produit et le consommateur. Ce qui va attirer l’attention du spectateur c’est le produit qui va être incarné par une personne déguisé en ce produit et qui parle au consommateur. On retrouve une réelle histoire tous au long du spot ce qui va retenir l’attention du téléspectateur car il veut connaître la suite. La musique de fond va permettre de donner une ambiance assez particulière à la situation.

On retrouve principalement une fonction conative puisque le message qu’émet le produit va agir sur le récepteur , l’objectif étant chez l’interlocuteur de provoquer un effet quelconque par des ordres ou bien même des menaces.

En terme de figures de rhétorique, on va avoir la personnification, l’objet parle à un homme, cela créer la surprise. On peut distinguer une péroraison puisque l’objet va inciter le consommateur à l’acheter ou à le revendre.

Marie.C

Sources: http://www.strategies.fr/support/video/1033711/havas-paris-pour-easy-cash-les-objets-ont-quelque-chose-a-vous-dire-fevrier-0.html

http://www.cbnews.fr/marques/easy-cash-connecte-avec-havas-paris-a1025809

Easy Cash fait parler les objets avec Havas Paris