McDonald’s – le panneau directionnel

McDonald’s tacle son plus grand concurrent Burger King dans sa nouvelle campagne destinée à être publier sur les réseaux sociaux. En effet, l’enseigne est bien plus présent en France que son concurrent puisque nous comptons plus de 1000 McDrives contre 20 Burger Kings drives. Alors, McDonald’s a décidé de jouer sur son avantage et s’est permis un coup d’éclat. Pour communiquer cet avantage, la marque a présenté des panneaux directionnels sur le bord d’une route à côté de Brioude  en Haute-Loire, une ville de 6 700 habitants. Sur l’un des panneaux, le plus petit montre le McDrive le plus proche qui se trouve à 5 kilomètres. Alors que sur le second, le plus grand montre la direction à prendre pour trouver le Burger King le plus proche, sauf qu’il se trouve à plus de 258 kilomètres soient environ 5 heures de route. De plus, pour montrer la direction de son concurrent, le panneau mesure plus de 20 mètres de haut. Dans la vidéo, nous pouvons remarquer la réaction des personnes passant devant les panneaux directionnels, les personnes ralentissent et regardent les panneaux.
Cet évènement que McDonald’s a mis en place n’a duré que 48h, le temps de tourner le spot publicitaire.

Le spot vidéo créer par TBWA Paris est un clin d’œil entre les deux géants de la restauration rapide. Cette campagne peut faire référence à la guerre entre Coca-Cola et Pepsi aux États-Unis. McDonald’s a voulu mettre en avant la proximité géographique et affective aussi qu’ils ont avec leurs consommateurs.
Après ce tacle de McDonald’s, la marque attend un retour de son rival Burger King.

Marina.F

Sources : http://www.strategies.fr/creations/campagnes/1034644/tbwa-paris-pour-mcdonald-s-le-panneau-directionnel-fevrier-0.html
http://lareclame.fr/tbwaparis-mcdonalds-mcdriveking-147138
http://www.gqmagazine.fr/pop-culture/news/videos/mcdonald-s-envoie-un-tacle-a-burger-king/22296
http://creapills.com/mcdonalds-tacle-burger-king-proximite-20160224

Mikado Kiss par Jésus et Gabriel

A l’occasion de la St Valentin, Mikado décide de sortir un spot publicitaire qui incite aux consommateurs de réaliser le défi. L’agence Jésus et Gabriel est donc chargée de cette campagne apparut début février sur les écrans. Au travers de cette campagne nous avons une répétition du mot « Kiss ». La marque joue sur celui-ci afin d’amplifier le message.

Analyse du spot publicitaire:

A travers ce spot, l’agence met en place une communication qui se focalise sur les consommateur mais surtout sur le produit. On peut parler d’une communication référent en lien quand même avec une communication récepteur. On se trouve sur l’axe d’alliance, le produit entremetteur, il va permettre d’unir les couples de son utilisation.

Le fond musical va apporter une ambiance douce, chaleureuse. Nous avons une absence de parole ce qui permet au lecteur de se focaliser essentiellement sur le message. On va être attiré par l’alternance des images, des plans qui créer du rythme et permet de couper le spot en plusieurs parties. Mikado utilise des couleurs propre à la marque et au produit. Le téléspectateur va pouvoir se retrouver au travers des séquences.

Nous retrouvons une fonction plutôt phatique ou de contact car le message diffusé dans la campagne a pour objectif d’entretenir la communication. On accompagne le récepteur dans sa lecture du message.

Au travers du spot télé, nous distinguons une anaphore par le biais du mot « Kiss » que l’on voit plusieurs fois. Ça facilite l’assimilation du message. La métaphore est présente afin de comparer les images avec le texte qui lui sont associées.

 

Marie.C

sources: http://www.strategies.fr/support/video/1033485/jesus-et-gabriel-pour-mikado-mikado-kiss-fevrier-0.html

Havas Paris pour Easy Cash

Easy cash fait appel à l’agence Havas Paris afin de sortir en février 2016, deux spots de 20 secondes. La marque d’achat et de vente de produits d’occasion souhaite montrer au travers de cette campagne les deux nouveaux services exclusifs: la garantie de 1 an et le rachat cash en points de vente. Afin de valoriser ces services, l’agence a choisi de faire parler les produits.

Analyse d’un spot:

La campagne établit sa communication exclusivement sur son produit, on parle de communication référent. Ici on se trouve sur un axe de la mise en scène avec l’effet gag où l’on retrouve le produit qui va avoir un potentiel comique, on met un sketch autour de lui, c’est un accessoire du rire.

On va retrouver une relation entre le produit et le consommateur. Ce qui va attirer l’attention du spectateur c’est le produit qui va être incarné par une personne déguisé en ce produit et qui parle au consommateur. On retrouve une réelle histoire tous au long du spot ce qui va retenir l’attention du téléspectateur car il veut connaître la suite. La musique de fond va permettre de donner une ambiance assez particulière à la situation.

On retrouve principalement une fonction conative puisque le message qu’émet le produit va agir sur le récepteur , l’objectif étant chez l’interlocuteur de provoquer un effet quelconque par des ordres ou bien même des menaces.

En terme de figures de rhétorique, on va avoir la personnification, l’objet parle à un homme, cela créer la surprise. On peut distinguer une péroraison puisque l’objet va inciter le consommateur à l’acheter ou à le revendre.

Marie.C

Sources: http://www.strategies.fr/support/video/1033711/havas-paris-pour-easy-cash-les-objets-ont-quelque-chose-a-vous-dire-fevrier-0.html

http://www.cbnews.fr/marques/easy-cash-connecte-avec-havas-paris-a1025809

Easy Cash fait parler les objets avec Havas Paris

 

PMU – Pariez sur tous les sports

Le PMU lance une nouvelle campagne publicitaire pour montrer que les parieurs peuvent parier sur tous les sports. Le site veut enlever son image exclusivement d’offre de course hippique. Donc, le Pari Mutuel Urbain a fait appel à l’agence Publicis Conseil et Publicis Nurun pour réaliser se spot vidéo. Il veulent faire découvrir la diversité des sports qui est destiné à leur cible des 15-35 ans. De plus, le PMU veut attirer de nouveaux clients qui parieraient sur les autres sports que le hippique.

Analyse du spot :
La marque a fait appel à leur partenaire le Paris Saint Germain, en effet, nous pouvons voir dans le spot 5 joueurs du PSG : Edinson Cavani, Blaise Matuidi, Marco Verratti, David Luis et Serge Aurier. Pour montrer ses valeurs de convivialité et d’engagement, l’enseigne de pari sportif à mis en scène d’autre sport comme le rugby, le basketball, le volley-ball pour illustrer avec humour tous les offrent de paris sportifs.
L’agence a joué sur une communication référent puisqu’ils valorisent l’offre de la marque. Pour cela, ils utilisent l’axe de la mise en scène, c’est à dire, qu’ils mettent en scenario tous leurs offrent.

 

Marina.F

Sources : http://www.packshotmag.com/films/pmu-pariez-sur-tous-les-sports/

PMU.fr : pariez sur tous les sports

http://www.strategies.fr/creations/campagnes/1033842/publicis-conseil-et-publicis-nurun-pour-pmu-fr-pariez-sur-tous-les-sports-fevrier-0.html

Benetton « Face of the City »

La marque de vêtements italienne sort la campagne  » Face of the city » en février 2016 en collaboration avec l’agence 180 Amsterdam. On trouve des supports print et une campagne vidéo.  Celle ci met en avant la diversité culturelle et ethnique, deux éléments importants dans la communication de United Colors of Benetton pendant trente ans. Ceci est réalisé pour accompagner la nouvelle collection capsule « Carnival ». Disponible dans quelques magasins de la marque à partir de mi-février, elle se compose de pièces pop aux lignes géométriques et couleurs vives.

La marque ici combine plusieurs portraits de femmes qui représentent le brassage ethnique présent dans les six grandes villes de la mode: Paris, Londres, Tokyo New York, Milan et Berlin. Pour chaque ville, un portrait issue d’une combinaison de toutes les ethnies qui vivent à l’intérieur de celle ci ressort. Les portraits obtenus ont été mélangées à l’aide d’un algorithme afin de dresser un portrait-type de la femme en fonction de la couleur de peau, formes des yeux et du nez, types et couleurs de cheveux. On voit alors à chaque fois une superposition de plusieurs portraits.

Analyse de la campagne:

Benetton choisit une communication récepteur en mettant en scène des femmes portant les produits. La marque utilise l’axe de la réussite pratique.

Les supports print se construits en deux parties. L’une se trouve sur la gauche, on remarque un cadrage à hauteur poitrine, le regard fixant l’objectif et donc le lecteur, c’est la combinaison des portraits de plusieurs femmes. Dans la seconde partie à droite, c’est un cadrage en pied, sur fond blanc qui met en avant le sujet et surtout le produit de la marque que celui-ci porte.

Le lecteur est attiré par le regard du sujet dans un premier temps puis par la couleur du produit. La neutralité du fond permet de mettre en valeur le produit coloré (vert, rouge, bleu, rose).

On trouve du texte dans la partie gauche qui explique au lecteur le procédé de la marque pour établir ces portraits. Les caractères sont assez lisibles puisqu’ils contrastent avec le fond clair.

On peut distinguer des lignes de constructions horizontales et verticales qui structurent le support, et facilite la lecture.

On découvre une anacoluthe, c’est une rupture de construction cela permet de casser la banalité. Ici nous la retrouvons grâce à la superposition des calques, des portraits dans la partie gauche.

Marie.C

Sources: http://lareclame.fr/180amsterdam-unitedcolorsofbenetton-faceofthecity-146036

http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/09/2273644-bennetton-une-nouvelle-campagne-centree-sur-la-diversite-ethnique.html

 

Adidas – « I’m here to create »

Pour ce début d’année 2016, la célèbre marque de sport Adidas a travaillé avec l’agence 72andsunny pour lancer une nouvelle campagne publicitaire mettant en avant les athlètes féminines. Ainsi, la marque lance une série de 13 spots de 15 à 30 secondes dédiés à l’initiative de Sport16. Dans la première partie de spot, la signature de la marque est « I’m here to create », les films publicitaire seront diffusés dans plus de 50 pays, mais aussi dans des évènements populaire comme les Granny Awards, le Super Bowl et les Oscars.

Dans cette campagne publicitaire, Adidas incite les femmes à développer leur créativité à travers les activités qu’elles pratiquent, pour exprimer leur passions du sport, leurs capacités à innover et de repousser leurs limites. La marque de sportswear pour inviter ces femmes à fait appelle à de célèbre sportive comme la basketteuse Candace Parker, la tenniswoman Caroline Wozniacki, la fitness artiste Nicole Winhoffer…
Caroline Wozniacki montre que ses entrainements ne sont pas conventionnelle et Candace Parker montre son rôle de femme sportive, moderne, décalée.

 

Analyse des spots :
Adidas a utilisé une communication avec des égéries qui permet d’assimiler la marque aux consommatrice d’aujourd’hui. De plus, les athlètes montrent leurs quotidien pour que les femmes se comparent à elles.  L’intégration des femmes dans leurs publicités permet aussi de soutenir les ventes de la marque dans la catégories féminine. Dans ces spot, la marque veut rendre hommage aux athlètes et aux personnalités qui repense la pratique sportive.

 

Marina.F

Source : https://www.72andsunny.com/work/adidas/i-m-here-to-create

adidas dévoile sa campagne « I’m here to create »

http://creativity-online.com/work/adidas-caroline-wozniaki–here-to-create/45346
http://www.cbnews.fr/creation/adidas-invite-les-femmes-a-developper-leur-creativite-a1025533

Meetic – Joyeuse dernière Saint Valentin

Le célèbre site de rencontre Meetic lance une stratégie de communication étonnantes puisqu’il souhaite une joyeuse Saint Valentin à tous les célibataires. Meetic et son agence Buzzman conseil aux célibataires de profiter de la fête de l’amour seul. Meetic fait le pari que tous les célibataires ni seront plus le 14 février 2017. Donc, la marque lance une offre promotionelle exceptionnel du  » Satisfait ou Remboursé ». Pour ce jour, Meetic donne aux célibataires une soirée dans un lieu éphémère le 13 et 14 février dans le Marais à Paris, où ils pourront avoir des animations gratuites.
Après, #Loveyourimperfection, accepter ses défauts, la campagne humoristique permet de dédramatiser cette journée. Ils veulent aussi montrer l’efficacité de son service et d’augmenter le nombre d’inscription puisque Meetic a comme objectif de renouveler sa clientèle sans les fidéliser.
La campagne publicitaire sera diffusé en France et dans 5 pays Européens (Suède, Danemark, Norvège, Allemagne, Angleterre).

Analyse du spot :
Le spot montre un homme se préparant élégamment pour la Saint-Valentin mais cette illusion d’une soirée romantique n’est qu’un réunion entre copain pour un match de football. Donc, nous pouvons voir que l’agence Buzzman a voulus jouer sur un effet d’illusion. Meetic a utilisé une communication émetteur pour valoriser le message passer. La cible de ce spot est déstiné bien sur à tous les célibataires inscrient sur le site mais aussi à tous les prospects.

Marina.F

Sources : http://lareclame.fr/buzzman-meetic-encoupleourembourse-145650
http://www.packshotmag.com/films/meetic-st-valentin/

Jean-Paul Gaultier – « The Factory »

Le célèbre couturier Français Jean-Paul Gaultier, nous présente l’usine JPG à travers une campagne publicitaire originale. Il veut nous révéler le décor et les secrets de fabrication de ses parfums : Classique et Le Mâle. Alors, le couturier a travaillé avec l’agence Mazarine pour la campagne TV et la campagne prints.
Le spot raconte l’histoire de la factory JPG où les robots fabriquent à la chaine les flacons de parfums, avec des engrenages défilant les femmes en corset tandis que les hommes en marinières rament autour d’elles. La belle incarnée par le mannequin Daphne Groeneveld et le marin Chris Bunn en attraction amoureuse déclenche l’explosion des parfums dans un orgue. À la fin du spot, Jean-Paul Gaultier fait son apparition pour refermer la factory.
Tous ces univers futuriste et humoristique ont été créer par Jean-Paul en combinant la fabrication industrielle et la couture luxueuse.

Analyse du spot :
La marque dans cette nouvelle campagne publicitaire utilise une communication   référent, la marque met en avant l’univers du produit, sa symbolique. En effet, le spot « Welcome to the factory » a utilisé l’Axe de la mise en scène avec l’effet fiction qui permet de sortir le produit hors du réel et de le mettre en scénario.
L’agence a repris les couleurs du packaging des parfums pour rendre un effet de réalisme.

La marque de luxe de parfum a créer des prints qui ont été décliné du spot, ces prints ont été photographier par le photographe londonien Miles Aldridge.

JPG_print_1_PPRJPG_print_2_PPR

Marina.F

Sources : http://www.strategies.fr/creations/campagnes/1032761/mazarine-pour-jean-paul-gaultier-la-factory-fevrier-0.html
-http://planpubregulier.fr/2016/02/02/jean-paul-gaultier-et-la-parfumerie//
-http://www.packshotmag.com/films/jean-paul-gaultier-factory//
-http://www.mazarine.com/jean-paul-gaultier-revient-en-campagne-avec-mazarine

Sécurité Routière « Onde de choc »

L’agence La Chose réalise une campagne qui est diffusée à partir du 29 janvier 2016 pour la Sécurité routière baptisé « Onde de choc ». Elle parle du chagrin qui touche les familles frappées par un drame de la route. Cela illustre le fait que, derrière chaque victime de la route, il y a des victimes dans la vie. Celle ci sera crée sous forme de spot vidéo qui est retransmit au travers de la télévision et en support print.

Cette fois, on veux mesurer les conséquences des accidents. Un chagrin sans fin qui touche les proches des celles-ci, les parents, les grands-parents… Une étude commandée par la sécurité routière a été réalisée par l’Ifop qui a interrogé durant 2 jours 1005 personnes afin de connaître l’impact des accidents de la route sur la population. Il en résulte que 58% des Français ont été touchés par un accident, directement ou non, et près de 15 millions de personnes ont un de leurs proches qui a été victime d’un grave accident. Cette étude indique également que 25% de ceux qui ne prennent jamais le volant ont déjà été victimes d’un accident contre 38% parmi ceux qui conduisent une voitures plusieurs fois par semaine.

 

Analyse de la campagne:

La sécurité routière utilise une communication récepteur puisque l’on peut observer les victimes qui sont mises en scène. La présence d’un slogan fort « Derrière chaque victime de la route, il y a des victimes dans la vie. » permet de faire réagir le lecteur et de le questionner. Traité en jaune, le slogan émet un message plus fort. Le Jaune est une couleur intense et violente, ici on peut l’associer à la teinte qu’on peut retrouver quand on rencontre un danger. (pictogramme danger, panneau signalétique). Le jaune stimule l’œil et l’intellect.

On découvre que l’action, deux voitures qui se percutent en emmenant avec tous les proches des victimes, occupe le plan central de l’espace. On remarque des lignes-courbes de forces qui partent de la droite et de la gauche, qui se rejoignent vers le centre cela permet de focaliser l’attention du spectateur essentiellement sur l’action. Une mise en lumière très intense, se trouvant principalement derrière l’action révèle la force du choc. L’éclairage permet d’intensifier l’action et de donner plus de contrastes au rendu. La campagne a volontairement été traitée en bleu une couleur froide, profonde qui traduit ici le chagrin. Elle permet au regard du lecteur de s’enfoncer sans rencontrer d’obstacles.

Le lecteur perçoit d’abord l’action se trouvant au centre puis il lit le slogan et la signature « sécurité routière ». On trouve un ordre de lecture bien structuré qui permet d’analyser les informations données une par une. Le piano en fond musical dans le spot apporte un côté dramatique à la scène.

On identifie facilement la fonction conative qui agit sur le récepteur, l’objectif étant de provoquer chez l’interlocuteur un effet tel que la peur, l’angoisse, l’interrogation par des menaces. On découvrir une litote au travers de cette campagne puisque nous retrouvons peu de texte pour exprimer beaucoup. On joue ici sur la modestie. L’hyperbole est présente car on amplifie le propos, on l’exagère à l’aide des proches des victimes qui se retrouvent « aspirés » par le choc des voitures.

Marie.C

redimagpe.php

Source: http://www.strategies.fr/support/image/1032528/la-chose-pour-la-securite-routiere-onde-de-choc-janvier-0.html

http://www.cbnews.fr/creation/la-chose-cree-une-onde-de-choc-pour-la-securite-routiere-a1025316

 

Suze « Le chalet Suzependu »

Suze demande à la Fédération en janvier 2016 de concevoir un support print afin d’évoquer l’animation réalisée à Paris et bien sur de promouvoir son produit par la même occasion.

La marque de boisson alcoolisé installe un chalet « Suzependu », réinterprétation urbaine d’un Carnotzet Savoyard ouvert au grand public et où l’on peux retrouver des cocktails chauds. L’éventement a lieu durant 2 mois à partir du 26 Janvier. L’objectif de la marque est de promouvoir son produit (édition limitée) mais surtout que l’événement qu’elle a mise en place face parler dans les médias, dans l’univers de la communication, les journalistes…

Analyse du support print:

Nous sommes ici sur une communication plutôt référent grâce à la présence du produit. Pour attirer l’attention, on remarque une anacoluthe, rupture entre la partie gauche où se trouve le produit en packshoot et la partie de droite ou l’on voit le chalet. Ça permet de casser la banalité. Afin de suggérer ils emplois la litote qui permet de dire peux pour exprimer beaucoup, comme on remarque puisqu’on il y a aucune présence de texte simplement deux visuels pour expliquer l’éventement qui aura lieu. Cela jour sur la modestie. On observe la fonction poétique avec le jeu de mots « Chalet Suzependu » au lieu de « Chalet suspendu ».

Dans la composition du support on aperçoit une ligne de force oblique-verticale qui établit une rupture entre les deux parties et apporte un coté plus dynamique. On ne trouve aucune présence humaine. On perçoit d’avantage de couleur chaudes (orange, rouge). Le lecteur est attiré par la disposition assez ordonnée cela l’invite à trouver des informations et mieux comprendre le support print. On peut associer ce dernier à une construction séquentielle puisque notre regard est entraîné par un sens de lecture bien déterminé. Notre regard se pose d’abord sur le visuel de droite le plus important en grandeur et sur le second, le visuel produit puis chute à l’endroit où s’achève l’exploitation de l’affiche, c’est à dire sur le logo en haut à droite.

On découvre la phrase en bas « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération » issu de la loi Evin.

Marie.C

redimage.php

 

sources: http://www.strategies.fr/support/autre/1032253/la-federation-pour-suze-le-chalet-suzependu-janvier-0.html

http://www.infosbar.com/Chalet-Suzependu-le-bar-ephemere-de-Suze-au-Perchoir_a9616.html